10.10.2017 par Anaëlle Besseau

L'ouverture de Google PLAs aux concurrents et ses conséquences

Annoncée sur son blog et son compte Twitter le 27 septembre, la dernière décision de Google ne cesse de faire parler d’elle et les débats s’initient déjà dans la sphère e-commerce.

Condamné en juin 2017 par la Commission Européenne à une amende record de 2.42 milliards d’euros, Google réagit et, en plus de faire appel de la décision, décide de scinder son service « Shopping » en deux entités distinctes.

- D’une part le service Shopping à proprement parler, comparateur de prix édité par le groupe Alphabet et disponible depuis http://www.google.fr/shopping ou dans l’onglet Shopping du navigateur.

- D’autre part Google PLAs (Product Listing Ads), en charge des résultats sponsoriés de l’onglet recherche, qui chaperonnera l’acquisition d’emplacement dans le carroussel en haut de page sur les resultats de recherche grâce à un système d’enchères.

Exemple d’affichage possible avec la mention du comparateur de prix _ Source ads-up.fr
(
exemple factice puisque les comparateurs hors Google n’apparaissent pas encore) 

Alors que les annonces propulsées auparavant dans ce carrousel provenaient toutes de Google Shopping, apparaît désormais le comparateur de prix de provenance du produit. Pour cause, les comparateurs tiers ont désormais la possibilité de placer leurs annonces à cet emplacement grâce à un système d’enchères.

Près d’une douzaine de comparateurs de prix sont prêts à participer à ces enchères. Au total, c’est 300 sites qui pourraient profiter de l’ouverture des annonces publicitaires aux comparateurs de prix à travers l’Europe. Les comparateurs pourront miser sur des mots clés pour obtenir un placement préférentiel dans ce carrousel. Pour ce faire, les comparateurs de prix devront s’inscrire en tant que service de comparateur de prix sur le merchant center, à condition qu’ils remplissent les exigences définies dans cet article.

"Nous proposons aux services de comparaison de prix la même opportunité que Google Shopping d'afficher des annonces sur les pages de résultats de recherche de Google. Google Shopping sera en concurrence aux mêmes conditions, et fonctionnera comme s'il s'agissait d'une entreprise distincte, participant aux enchères de la même manière que tout le monde" annonce le porte-parole de Google, Al Verney.

Quelles seront alors les conséquences pour les sites e-commerce qui utilisent les comparateurs de prix pour acquérir du trafic ?

Il est pour le moment difficile de prévoir l’impact de cette décision pour les marchands, en ce qui concerne les stratégies de diffusion tout du moins.

Cependant, quelques certitudes se profilent déjà : 

Forts de leur présence sur le moteur de recherche majoritaire en Europe, les comparateurs profiteront d’un regain de visibilité et il sera alors temps pour les marchands de réactiver certains réseaux dont la portée augmentera. 
Heureusement, chez ChannelPilot, la tarification ne dépend pas du nombre de réseaux

En plus de l’augmentation du nombre de réseaux, une augmentation du nombre de produits diffusés se justifie également à condition de contrôler leur rentabilité. 
Pour comprendre comment optimiser les performances des produits et des réseaux dans une démarche ROIste, vous pouvez consulter 
nos derniers articles.
En plus du nombre de réseaux, le nombre de produits est également illimité avec la suite ChannelPilot. 

- La mise en place d’enchères sur les comparateurs tend à devenir monnaie courante. En effet, en propulsant leurs meilleurs articles sur Google PLAs, les comparateurs devront miser sur des mots-clés pour faire apparaître leurs produits dans le caroussel. On peut s’attendre en contrepartie au développement des systèmes d’enchères internes aux sites de comparaison, comme c’est déjà le cas sur Shopalike, NexTag, Stylight par exemple. 
La mise en place de règles d’enchères est déjà possible depuis ChannelPilot, plus d’infos 
ici et dans notre prochain article.

 

 

« post précédent post suivant »

Commentaires

Ajouter un commentaire

ChannelPilot sur Facebook

ChannelPilot sur Twitter

Newsletter

Restez informés de nos derniers partenaires, de nos dernières fonctionnalités et de toutes les nouveautés du e-commerce en vous inscrivant simplement ici !

Démo ChannelPilot

Test gratuit et sans engagement